samedi 22 juillet 2017

Mémoire saturée : comment faire de la place ?

Après un certain temps d'utilisation, un appareil électronique affiche le message : mémoire saturée. Bien souvent cette saturation est dû aux photos et vidéos stockées dans l'appareil.

Comment faire pour garder ses photos à vie et garder de l'espace dans son appareil ?

La seule solution que j'ai trouvée est l'utilisation de l'application Google Photos. Bien sûr vous devez concéder vos photos, vidéos à Google qui peut les utiliser pour faire des analyses sur vous mais la contre partie c'est que vous retrouverez toujours vos photos (tant que Google est en vie) et vous n'aurez rien à payer (sauf si vous voulez garder la taille originale de vos photos).

Voici comment procéder :

- Installer l'application Google Photos depuis l'AppStore ou le PlayStore
- Lancer l'application et cocher la Synchronisation
- Attendre que toutes les photos et vidéos ont été synchronisées (ce qui peut être long surtout la première fois)
- Supprimer toutes les photos de l'appareil (application Photos - iOS, Pellicule - Android)

Voici l'explication en vidéo :

dimanche 9 juillet 2017

L'iPad, 7 ans après ...

Ghislain Messe en train de lire sur iPad
Voilà maintenant plus de 7 ans que j'ai acheté l'iPad. Mes impressions du début se sont relevées exactes.

J'ai lu un certain nombre de critiques sur l'obsolescence programmée de l'iPad, sur son bilan carbone nettement plus mauvais que le papier. Je vous livre quelques chiffres :

- L'iPad que j'ai acheté en avril 2010 est toujours en vie, il fonctionne comme au début, je n'ai fait aucune réparation, sa batterie tient la charge 2, 3 jours. Je m'en sers toujours pour lire, étudier, regarder des vidéos, échanger par email, sms. Donc je ne vois pas du tout où se trouve l'obsolescence programmée dans cet appareil. Si je le garde 10 ans, comme je l'espère, il m'aura coûté 50€ par an (achat du départ 500€). Avec ce montant je peux à peine m'acheter 3 livres par an !

- Avec l'iPad j'aurai lu sur 10 ans, 15 000 pages (en moyenne 5 pages par jour - journaux, livres, revues, internet). Selon une enquête de Human & Green Consultants pour Bonial, une feuille A4 imprimée génère 10,22 grammes d'équivalent CO2 alors qu'une page lue sur mobile n'en demande que 0,72 gramme. 
Voici le bilan carbone de l'iPad sur 10 ans : 50kg (fabrication) + 11 kg (pages lues) = 61 kg. Voici le bilan carbone de l'équivalent papier : 153 kg. Plus du double ! Je ne compte pas bien sûr les autres services rendus par l'iPad, comme l'envoie d'email plutôt que le déplacement en voiture.

En conclusion l'iPad est vraiment un produit écologique qui permet d'économiser nos précieuses stations naturelles d'épuration que sont nos arbres.